À propos de Kigali, Rwanda

Dôme du centre de convention de Kigali.
Crédit photo Markham Group.

Arène de Kigali.
Crédit photo Mariam Khan.

Vue panoramique de Kigali, Rwanda.
Crédit photo Markham Group.

La WD2023 au Rwanda :

La Conférence Women Deliver 2023 (WD2023) se tiendra au renommé Kigali Convention Center (KCC), le premier Centre des congrès du Rwanda, et le plus grand de la région. Sa conception unique intègre toutes les installations et technologies fonctionnelles, avec une référence claire et évidente à la culture et aux traditions du Rwanda. La WD2023 se déroulera dans le KCC, l’hôtel Radisson Blu adjacent et le Kigali Arena pour la cérémonie d’ouverture. La Conférence inclura également une Nuit de la culture, un événement en soirée qui sera l’occasion de mettre en avant la culture, l’art, la gastronomie et la musique du Rwanda, pour le plaisir des participant·e·s à la Conférence.

L’engagement fort et éprouvé du Rwanda en faveur de l’égalité des genres et de la santé et des droits des filles et des femmes en fait un choix particulièrement adapté pour la WD2023 :

  • Le Rwanda s’est positionné en tant que leader dans la réponse et le relèvement suite à la COVID-19, et dans la réalisation imminente de la couverture sanitaire universelle grâce à sa politique d’assurance-maladie nationale, montrant ainsi la voie aux pays qui visent ces mêmes progrès.
  • L’égalité des genres et l’autonomisation des femmes sont intégrées dans divers cadres de développement, éclairant à la fois la Stratégie nationale de transformation du Rwanda (2017-2024) et la Vision 2050. Sa Constitution fait également de l’égalité des genres une priorité, en garantissant une égalité des droits entre les femmes et les hommes et stipulant une proportion de 30 pour cent de représentation des femmes dans l’ensemble des organes décisionnels.
  • Les femmes occupent approximativement 61 pour cent des sièges de la Chambre des députés, 55 pour cent de l’ensemble des fonctions ministérielles, 38 pour cent des sièges au Sénat et 43 pour cent des sièges aux Conseils des gouvernements locaux.
  • Le Forum économique mondial classe le Rwanda en septième position mondiale, et deuxième pour l’Afrique en tant que leader régional et mondial dans la promotion de l’égalité des genres.
  • Le Rwanda a pris 13 engagements au Sommet de Nairobi de 2019. En outre, le Plan d’action du Rwanda accorde la priorité à la réalisation de 1) zéro besoin de planification familiale non satisfait, 2) zéro décès maternel évitable, 3) zéro transmission sexuelle du VIH et 4) zéro violences basées sur le genre, entre autres engagements.
  • Le Rwanda est leader de la Coalition d’action sur la technologie et l’innovation, dans le cadre du Forum Génération Égalité (FGE). Le Rwanda a pris plusieurs engagements pertinents au FGE, notamment en direction d’une résolution des écarts entre les genres dans l’accès numérique d’ici 2026, et ce dans des domaines spécifiques, tels que 1) l’amélioration des taux de possession de smartphones, l’accès à des services financiers numériques et l’enseignement des STIM au secondaire, 2) l’assurance d’un écosystème d’innovation et d’entrepreneuriat totalement inclusif en doublant le nombre de filles et de femmes bénéficiaires du soutien de centres d’innovation, et 3) l’implication dans la communauté de l’Afrique de l’Est afin de parvenir à des engagements conjoints sur ces questions.

 

Le processus de sélection du pays hôte :

Le processus de sélection du pays hôte dure plus d’une année et prend en compte plusieurs critères, allant de la logistique pure, telle que les lieux et installations, les hébergements en hôtel, les transports, les procédures sanitaires relatives à la COVID-19, la délivrance des visas, l’accessibilité et la sécurité, ainsi que les contacts avec le gouvernement du pays hôte.

Le gouvernement du pays hôte est également un acteur essentiel à la réussite de chaque Conférence. Women Deliver réalise plusieurs visites et consultations virtuelles/hybrides avec ses partenaires au sein du gouvernement du pays hôte, des parties prenantes de la société civile et des jeunes leaders afin de mieux saisir comment la Conférence peut servir de plateforme locale, nationale et régionale pour la promotion des objectifs et ambitions politiques du pays, en lien avec l’égalité des genres et la santé, les droits et le bien-être des filles et des femmes.